Réflexions sur le nouveau plan officiel et Tewin

Lundi, la réunion conjointe des comités de l'urbanisme et d'agriculture et des affairs rurales de la ville a voté en faveur de l'adoption d'un nouveau plan officiel. Le Plan officiel est le plan directeur qui oriente la croissance de notre ville et garantit que la planification et le développement répondent aux besoins futurs de notre communauté.


Lorsque j'ai été élue il y a un an, le processus du nouveau plan officiel était déjà bien avancé et j'ai dû rattraper rapidement. En février 2021, le conseil municipal a décidé d'inclure les terres situées au sud-ouest de Carlsbad Springs dans la limite urbaine, une décision controversée qui a pris de nombreux résidents par surprise. La zone, connue sous le nom de terres Tewin, est un mélange de parcelles privées et de terres appartenant aux Algonquins de l'Ontario (AOO). L'AOO propose d'aménager ces terres en une nouvelle communauté suburbaine en partenariat avec Taggart, construite avec des valeurs algonquines. J'ai appuyé l'élargissement des limites urbaines pour inclure Tewin et j'aimerais vous donner plus de détails sur les raisons de mon vote.


En vertu de la législation provinciale, la Ville d'Ottawa doit trouver des terrains aménageables pour répondre à la croissance démographique prévue au cours des 25 prochaines années. D'ici 2046, la ville devrait compter plus de 400 000 habitants de plus. Une partie de cette croissance sera satisfaite par l'intensification des secteurs existants, mais nous devons aussi nous agrandir.Le moyen le plus efficace de s'étendre est d'utiliser les champs verts adjacents aux banlieues existantes. Un grand nombre de ces champs verts se trouvent dans le quartier de Cumberland, plus précisément à South Orléans. Je suis extrêmement préoccupé par la pression que le développement de South Orléans exercera sur les communautés existantes. Malgré le rythme rapide du développement dans ce secteur, nous n'avons pas perçu suffisamment de redevances d'aménagement pour répondre aux besoins de notre population croissante : notre réseau routier est incomplet, nos écoles sont surpeuplées, la couverture et la fréquence des transports en commun sont inadéquates. Nous sommes également confrontés à l'impasse entre la Ville et la CCN concernant le prolongement du boulevard Brian-Coburn, une situation qui freine le transport en commun et le transport actif dans le secteur.


Les partenaires de Tewin proposent de développer une nouvelle communauté alignée sur les pratiques et les enseignements algonquins. Au-delà de la vision du développement d'une communauté durable, Taggart et l'AOO offrent également de couvrir les frais de transport et d'infrastructure dans la région. Ce n'est pas une offre que les constructeurs font aux zones d'expansion urbaine adjacentes à la limite urbaine actuelle comme Orléans-Sud. Étant donné les préoccupations des résidents concernant l'intensification et le développement rapide de terrains vierges près des zones existantes, Tewin est une option qui mérite d'être explorée.


L'inclusion des terres de Tewin dans la limite urbaine n'est pas la fin de la conversation. C'est le tout premier point de contact d'une série d'étapes qui mèneront de l'expansion de la limite urbaine à la construction de maisons. Ces étapes comprendront une évaluation complète des terres et l'élaboration d'un plan secondaire. Le Conseil assurera une surveillance et aura l'occasion de consulter la communauté en cours de route. En décidant d'inclure Tewin dans la limite urbaine, le Conseil a tracé une ligne sur une carte. La façon dont cette nouvelle communauté prendra forme et s'intégrera à la communauté existante nécessitera l'apport et la rétroaction des résidents. Vous pouvez encore faire entendre votre voix.

10 vues0 commentaire