OC Transpo dévoile les tout premiers autobus à batterie électrique de la Ville d’Ottawa

Les résidents apercevront bientôt un nouveau type d’autobus dans les rues d’Ottawa. Le maire Jim Watson, le conseiller Allan Hubley, président de la Commission du transport en commun, et Bryce Conrad, président et chef de la direction d’Hydro Ottawa étaient tous présent plus tôt aujourd’hui au Garage St-Laurent d’OC Transpo pour présenter les tout premiers autobus à batterie électrique d’OC Transpo.


Les quatre nouveaux autobus à batterie électrique de 40 pieds seront prêts à entrer en service au début de l’année 2022 et seront stationnés au Garage St-Laurent d’OC Transpo. Le garage a subi d’importantes modernisations pour accueillir les nouveaux autobus électriques, avec quatre bornes de recharge avec branchement installées par Envari Energy Solutions, une filiale d’Hydro Ottawa.


OC Transpo en est aux premières étapes de son plan de conversion de son parc d’autobus qui vise à ajouter 74 autres autobus à batterie électrique à sa flotte en 2023, avec l’introduction progressive de 450 autobus à émission zéro dans son parc d’ici 2027. Avec l’élimination progressive des autobus au diesel au fur et à mesure qu’ils atteignent leur fin de vie, OC Transpo pourrait atteindre une flotte d’autobus à émission zéro d’ici 2036.


OC Transpo cherchera à tirer profit des prêts, subventions et du financement du gouvernement afin qu’il n’y ait pas de financement supplémentaire à partir des taxes municipales requis pour convertir le parc de véhicules d’OC Transpo en une flotte non polluante.


En plus d’offrir un trajet moins bruyant, les autobus à batterie électrique devraient permettre des économies en raison d’une réduction des coûts d’exploitation. Passer des véhicules propulsés au diesel à ceux fonctionnent à l’électricité est également un élément-clé pour Le Plan directeur sur les changements climatiques, le cadre global de la Ville pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et s’adapter aux effets actuels et futurs des changements climatiques.


Faits et chiffres en bref


  • Les bornes de recharge installées au Garage St-Laurent peuvent recharger la batterie d’un autobus en la faisant passer de vide à pleine en cinq heures.

  • Les autobus à batterie électrique de la Ville auront une capacité et un design similaires à ceux des autobus de 40 pieds existants afin d’offrir une expérience uniforme aux usagers, avec des trajets prévus pour une plage de fonctionnement de 250 kilomètres pour les déplacements urbains typiques sans qu’une recharge soit nécessaire.

  • Les autobus à batterie électrique représentent actuellement la technologie à émission zéro la plus répandue dans l’industrie du transport en commun et ils parcourent les routes de quelques municipalités canadiennes, dont Montréal, Toronto, Edmonton et Winnipeg.

  • Un autobus qui roule au diesel consomme une moyenne de 35 000 litres de carburant par année.

  • Le Plan directeur sur les changements climatiques comprend des objectifs visant à réduire de 100 % l’émission de gaz à effet de serre d’ici 2040.

1 vue0 commentaire