Mise à jour du TLR et séance technique

Le vendredi 5 novembre, les membres de << Transit Resource Associates, Inc >>, (TRA) ont présenté une séance d'information technique sur l'état d'avancement du plan de remise en service en toute sécurité du train léger. La TRA a été chargée d'examiner les incidents de déraillement du 8 août et du 19 septembre et mène un examen indépendant des déraillements et des plans de sécurité validés depuis le 1er octobre. L'examen comprend plusieurs phases et comprend la surveillance des travaux du Groupe Transport de Rideau (GTR) jusqu'à ce que la remise en service soit terminée. Le personnel municipal reste confiant qu'une remise en service partielle débutera à la mi-novembre, bien qu'aucune date ferme n'ait été fixée. Le personnel municipal s'est également assuré qu'il n'accepterait pas un retour au service tant que les conditions de la diligence raisonnable n'auront pas été remplies. La TRA a clairement indiqué qu'un retour au service passagers est subordonné à la réalisation sûre et fiable d'essais de service fictif, à un examen final de la documentation et à une allocation démontrée de ressources supplémentaires et qualifiées par GTR et ses sous-traitants. De plus, TRA a été ferme dans son plan de supervision des engagements de GTR envers des solutions à long terme, ce qui comprend une surveillance continue accrue par toutes les parties impliquées dans les opérations de la ligne 1.


L'exposé de la TRA a également déclaré que les causes profondes des déraillements du 8 août et du 19 septembre ont été identifiées et que des mesures correctives ont été prises pour régler les problèmes soulevés. Ces problèmes comprenaient une défaillance de roulement ainsi que des défaillances de processus et de qualité dans la maintenance. Une réinspection de toutes les connexions critiques (« du toit aux roues ») a été effectuée, examinée et auditée. Un processus d'assurance qualité et de contrôle qualité remanié et révisé pour les entreprises de maintenance a également été mis en place. La TRA a observé les essais et l'inspection des véhicules, des voies, des aiguillages et de la signalisation. Ils continueront de surveiller les activités d'entretien et d'exploitation au besoin.


En partie, cette surveillance a été effectuée par le biais des tests de service simulés, qui ont commencé le 4 novembre et sont actuellement en cours. Des problèmes avec les véhicules légers sur rail (VLR) ont été identifiés tout au long de ce processus, mais n'ont pas été explicitement décrits, mis à part la mention de problèmes de vibration non spécifiques. Tous les LRV font actuellement l'objet d'une enquête pour tout problème individuel et systémique. Conformément à la procédure, les VLR présentant des problèmes identifiés ont été immédiatement retirés du service et ne seront pas remis en service tant que ces problèmes ne seront pas résolus. Le service fictif se poursuivra jusqu'à ce que la sécurité et la fiabilité soient assurées. TRA vérifiera de manière indépendante la réussite du service fictif avant la reprise de tout service payant ou passager.

6 vues0 commentaire