Mise à jour de la Stratégie de lutte contre le panais sauvage 2021

La ville d'Ottawa nous a informés quele Programme de lutte contre le panais sauvage 2021 sera lancé le 25 mai 2021, si la météo est clémente. L’objectif consiste, comme dans les années passées, à réduire la croissance du panais sauvage dans les secteurs fortement infestés, tout en veillant à ne pas produire d’effet nocif sur les secteurs écologiquement vulnérables et sur la sécurité publique. Au total, le Conseil municipal a approuvé un financement de 298 000 $ pour la stratégie de cette année.

La Stratégie de lutte contre le panais sauvage 2021 permettra à notre équipe:

· de poursuivre l’épandage de l’herbicide Clearview et d’en étendre le périmètre dans les zones fortement infestées;

· de continuer de tondre l’herbe, en adaptant le mieux possible la fréquence et le calendrier aux opérations d’épandage de l’herbicide;

· de recartographier les niveaux d’infestation;

· de poursuivre la campagne de communication et de sensibilisation en collaboration avec les partenaires, soit Santé publique Ottawa (SPO), le ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs (MEPP) et la Commission de la capitale nationale (CCN), entre autres;

· de préparer, à l’intention des conseillers municipaux, des comptes rendus hebdomadaires à propos des zones d’épandage en bordure des routes et sur les terrains à vocation de parcs dans chaque quartier;

· de préparer les documents de communication que les conseillers municipaux pourront adresser aux résidents.


Afin d’annoncer au public cette campagne d’épandage de l’herbicide, l’« Avis public d’utilisation de pesticides » approuvé par le MEPP (ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs) sera publié dans les quotidiens locaux une semaine avant le début de l’épandage. Toutefois, compte tenu du nombre considérable de points d’accès public dans les parcs, nous continuerons de poser des panneaux indicateurs à tous les 100 mètres.


Les résidents des zones rurales qui ne souhaitent pas que l’herbicide soit épandu sur le bord de la route voisin de leur propriété peuvent à leur gré, comme l’an dernier, se désengager du Programme de lutte contre le panais sauvage. Les résidents qui se désengagent de ce programme devront eux-mêmes gérer l’infestation de panais sauvage dans les alentours de leur propriété, comme l’exige la Loi de 1990 sur la destruction des mauvaises herbes. Nous avons donné de l’information sur la marche à suivre pour se désengager dans les communiqués adressés aux résidents sur le site Web et dans des documents imprimés. Vous trouverez dans les pièces jointes, pour information, le texte de la lettre qui sera adressée aux résidents. Pour en savoir plus sur le panais sauvage, veuillez consulter le site Web de la Ville d’Ottawa.

4 vues0 commentaire